News

Why Hope & Development?

Le Burundi est l'un des cinq pays les plus pauvres dans le monde. Plus que 64% de la population Burundaise vit en dessous du seuil de pauvreté et cela a des conséquences terribles pour les enfants et les jeunes.

Les personnes vivant dans les zones rurales (89%) sont dans un état d'extrême pauvreté et par conséquent, ils n’ont aucune possibilité de payer les coûts des besoins de base, comme le logement décent, l'éducation, les soins de santé et les denrées alimentaires.

La plupart de jeunes n’ont pas l’espoir de l’avenir : ils sont victimes d'abus et de violences physiques. De nombreux cas ne sont jamais signalés parce que les victimes craignent d’être humiliées par la communauté.

Au Burundi, la majorité des familles a une taille moyenne de près de 6 enfants par ménage et ils luttent pour survivre en faisant de petites activités ici et là et dont le fruit est essentiellement destiné aux besoins de première nécessité et rarement aux frais scolaires pour les enfants ou a l’insertion des jeunes sur le marché du travail.

Les enfants fréquentent des écoles publiques qui n’ont pas de bibliothèques ou autres possibilités de recherche comme l’accès à l’internet. De plus, tous ces enfants comptent sur l'emploi offert par le Gouvernement quand ils terminent leurs études. Beaucoup de problèmes font qu’une grande partie de ces enfants abandonnent l’école sans l’avoir achevée. Par exemple beaucoup de filles abandonnent l'école en particulier les filles qui partent pour des mariages précoces ou a cause de grossesses non désirées. Les garçons aussi se lancent dans l’activité économique pour soutenir la famille et le résultat est l’exode rural. C’est pourquoi la formation des compétences de la vie est une urgence afin qu'ils puissent rester fixés dans leur milieu et créer des emplois dans l'avenir pour eux-mêmes.

 
 

Find Us On

  • Latest

  • Events

Loading
Loading